retour au menu université de Lille CNRS Unisciel laboratoire PhLAM




Peut-on r√©ellement d√©couper un espion britannique avec un laser ?

Peut-on √©clairer la Lune depuis la Terre avec un laser ?

La mesure effectu√©e gr√Ęce au smartphone et √† un laser peut facilement √™tre v√©rifi√©e par le calcul. Calculons l'intensit√© lumineuse obtenue lorsque l'on √©tale la lumi√®re sur une t√Ęche d'un rayon donn√©. Le calcul est simple: il suffit de diviser la puissance du laser par le rayon de la t√Ęche :

Calculez vous-m√™me l'intensit√© lumineuse r√©sultant d'un laser dont le faisceau atteint un rayon donn√© :

Choisissez le puissance du laser :

Choisissez le rayon de la surface √©clair√©e :

Intensit√© (irradiance) : .

Vous constaterez qu'un petit pointeur laser de 1 mW √©mettant un faisceau de 1 mm a, en sortie, une intensit√© √©gale √† un tiers de celle du rayonnement solaire √† midi √† la surface de la Terre. Les deux sources ont donc bien une intensit√© du m√™me ordre de grandeur, comme vous avez peut-√™tre pu le mesurer avec votre smartphone.

Mais ce m√™me faisceau, une fois arriv√© sur la Lune avec un rayon de 64 km (voir pages pr√©c√©dentes), a une intensit√© de 78 fW/m². Un femtowatt fait un millioni√®me de millioni√®me de milliwatt. Ce laser donnerait donc sur la lune un √©clairement un million de fois plus faible que la nuit la plus noire sur Terre ! Pas tr√®s utile...

Par contre, si le faisceau laser fait un m√®tre de rayon sur Terre, il ne s'est √©largi que 64 fois en rayon et donc un peu plus de 4000 fois en surface. S'il faisait 1 mW sur Terre, il n'est que 6 fois moins lumineux qu'une bougie √† 1 m en arrivant sur la Lune. Donc envoyer un faisceau laser sur la Lune est parfaitement faisable, pour peu que l'on agrandisse suffisamment le faisceau sur Terre. Continuez pour d√©couvrir comment cette technique est utilis√©e en France pour mesurer la distance Terre-Lune.