retour au menu université de Lille CNRS Unisciel laboratoire PhLAM




Peut-on faire l√©viter un chat beurr√© ?

La physique est formelle: un chat beurr√© ne l√©vite pas !

Nous avons maintenant toutes les informations pour répondre à la question posée par ce mini-mooc. Rappelons que nous avons déjà éliminé l'hypothèse d'une rotation permanente pour cause de non conservation de l'énergie.

Une force qui s'oppose à la pesanteur

Nous devons donc examiner l'hypoth√®se de la l√©vitation, qui serait possible si les forces de rotation g√©n√©r√©es par la tartine et le chat pouvaient √©quilibrer la force de pesanteur (c'est √† dire le poids). Mais nous avons vu que la rotation de la tartine n'√©tait pas entretenue par une force : une fois qu'elle a quitt√© la table, sa vitesse de rotation reste constante, car la seule force qui s'exerce encore est la pesanteur.

Le chat l'emporte

Il ne reste donc plus, au cours de la chute, que les forces exerc√©es par le chat, dont on connait le r√©sultat. La physique est donc sans appel : m√™me avec une tartine beurr√©e sur le dos, le chat retombera sur ses pattes !